14127efm_hau

 

Historique

01

Comme dans bon nombre d'endroits des bassins de la Sambre et de la Meuse, la recherche de la houille est fort ancienne.

L'état civil atteste d'un « Pairon le houilleur » parmi les habitants de Floreffe en 1444. C'est surtout au début du XIXe siècle, à l'arrivée de l'ère industrielle, que cette activité charbonnière prendra un réel essor. Jusqu'au début du siècle suivant.

La société exploite un gisement de charbon trois-quart-gras par un puits de 120 mètres de profondeur et une concession s'étendant sur plus de cinq cents hectares. Les installations étaient directement reliées à la gare de Floreffe par une voie de roulage pour wagonnets.

Le charbonnage Sainte-Barbe aurait fermé ses portes en 1924.

02

Le vendredi 19 mars 1999, à 13h30, la Cheminée de 30m de haut et construite en 1870 est dynamitée par l'école du Génie de Jambe.

Il subsiste quelques bâtiments, ainsi que le Chevalement. L'ASBL Florès a constitué un dossier pour introduire une demande de classement de ce site. 

Actuellement, le site et les bâtiments sont la propriété de la S.P.A. " la Croix Bleue " avec refuge et centre d'éducation canine.


Etat Actuel et Situation

03 

Subsiste encore sur le site, le châssis à molettes (sans les molettes), la salle des machines, les bureaux, le local des ouvriers de surface, les bains douches et la forge. Les Bains Douches/forge et les bureaux sont restaurés. Le châssis à molettes sert d'antenne pour la téléphonie. Les bâtiments sont élégants et disposent d'inscriptions mentionnant leurs vocations d'origines.

Photographies Actuelles

04 

Vue de l'entrée de la rue du Charbonnage

05 

Bâtiment des bureaux et local des ouvriers de surface

06 

Inscription "Local des ouvriers de surface" 

07 

Le Chevalement vue de l'arrière, sur l'emplacement de la voie de roulage

08 

09

Le chevalement est désormais reconverti en antenne pour téléphonie mobile

 10

Batiment des Bains Douches  

11

Inscription "Bains Douches" sur la façade

12 

Inscription "Forge" sur la façade

13 

Batiment des Bains Douches/Forge

14 

Vue sur la base du puits fermée par un grillage. Le puits n'est pas remblayé mais est inondé à environ 40m de profondeur 

15 

 Vue sur le faux-carré

16 

Les jambes de force du chevalement

 17

Façade de la Salle des Machines devant le chevalement, on distingue en haut, le trou pour le passage du cable d'extraction.

 18

Inscription "Charbonnage de Floreffe-Soye" sur la façade de la Salle des Machines

 19

Panneau "Mobistar" Société de téléphonie belge, à l'entrée de la Salle des Machines

20 

Le treuil et ses massifs ont hélas complètement disparus

21

Intérieur de la Salle des Machines. A l'étage se trouvaient les compresseurs

22 

Sous-sol de la Salle des Machines

23

24 

Bassin en béton de l'ancien réfrigérant, qui devait etre en bois

 25

Vue sur l'intérieur du Bassin