04

 

Vue aérienne du Charbonnage dans les années 1980. A droite, les Grands Bureaux et les Ateliers. A Gauche, la Fosse Saint Emmanuel. En arrière, la Cité abritant des ouvriers.

 

Historique

 

La société du "Grand Conduit et du Charbonnage d'Houdeng" fut créée le 14 Février 1685. 3 maîtres-mineurs s'associèrent à deux banquiers de Binche, au secrétaire-greffier de la seigneurie de Houdeng, ainsi qu'avec le bailli.

 



10

 

La société Bois-du-Luc, était à la pointe de la technologie, afin d'accroître sa production. En 1779, la société fit installer une des premières machines à feu de la région du Centre. En 1804, furent installées les premières voies ferrées au fond. Ces innovations seront suivis, en 1807, par l'installation d'une machine d'extraction à vapeur.

 

11

 

La Célébre entrée du Bois du Luc, équipée de portes guillotines. Cet équipement protège les Bureaux et les bâtiments des ouvriers grévistes que le patronat désigne comme "les assaillants".

 



En 1807, la région fut régie par les lois françaises. A cette époque, le seigneur perdit ses droits. La société devint alors la Société du Bois du Luc. Ce fut une époque faste pour la société qui s'étendit à d'autres concessions.

 

En 1802, 5 puits sont exploités, Sainte-Barbe, le Bois, le Moulin, l'Avancée et la Grispagne. Plusieurs investissements se succèderont, le rachat du Charbonnage de Trivières, le creusement du puits "Saint-Charles" et du puits "Saint-Patrice", le rachat de la société charbonnière de Bignault, le rachat du Charbonnage de Saint-Denis (1824), le rachat des Charbonnages d'Obourg et Havré, le creusement du puits "Saint-Amand" et du puits "Saint-Emmanuel", le rachat de la société de la Barette. La société, avec une superficie de 6.000 hectares, devint une des plus grandes de Belgique et s'appela la Société Civile des Charbonnages de Bois-du-Luc, la Barette, Trivières, Saint-Denis, Obourg et Havré.

 


 

Archéologie Industrielle

 

Vue Satel

 

Le site conserve encore la plus grande partie de ses bâtiments, accessible grace à un très intéressant musée, l'Ecomusée du Bois-du-Luc. C'est un des sites majeurs de la mémoire de la mine en Belgique.

 

20

 

12

 

Les Grands Bureaux, en rénovation le 2 Juillet 2011.

 

11

 

Gravure au nom d'un administrateur de la Société sur le fronton du Bâtiment des Bureaux. 

 

13

 

Le long des ateliers

 

14

 

A l'intérieur des ateliers, ouvriers entretenants un ventilateur.

 

15

 

Entretien sur une locomotive à vapeur.

 

16

 

Ateliers

 

17

 

Certains bâtiments ont grandement besoin d'une rénovation...

 

18

 

Cheminée de Forge.

 

19

 

Les "carrés", logements des ouvriers. Les rues portent des noms traditionnels des termes miniers, Levant, Couchant, Midi...

 

12

 

Portail d'accès à la cour à charbon, où se faisait la vente au comptant, sur la droite, un vestige de la voie ferrée qui permettait l'expédition des produits, le pylone d'éclairage qui comporte également le système de signalisation des trains.

 

17

 

Inscription "Charbonnage du Bois du Luc" sur un bâtiment, le long de la voie ferrée.

 

Posté par APPHIM à 09:30 - Bassin du Centre - Commentaires [0] - Permalien [#

 

0