02

Historique

01

Ce siège appartient à la S.A. des Charbonnages de Bois-du-Luc.Les puits portent le nom de Saint Paul et Saint Frédéric. Ils furent creusés entre 1898 et 1903. Le premier triage est installé en 1904. L'exploitation se fait à l'étage -950.

08

Remonte du personnel à la Fosse du Quesnoy vers 1950.

Sur le site se trouve également une Centrale électrique qui sera un point central d'interconnexion pour l'Union des Centrales électriques du Hainaut. Elle comporte un groupe turbo-alternateur de 1.500kw, puis un autre de 9.000Kw en 1927. Cette centrale sera totalement détruite entre 1990 & 1991. A l'entrée du siège se trouve également une gare pour le personnel. La voie ferrée permet un racordement au Bois du Luc et à la Gare d'Houdeng.

Il sera le dernier charbonnage du Bassin du centre à fermer, le 15 juin 1973.


Archéologie Industrielle

Trivières

 Vue satellite, situation, rue du Quesnoy à Trivières.

Voies ferrées

Vue satellite de la liaison ferrée entre le Quesnoy et Saint Emmanuel.

Les bâtiments du Charbonnage ont tous étés détruits. Seuls subsistent l'imposant terril avec un vestige en béton de la mise à terril et les grandes colonnes de l'entrée, restaurées.

03

Vue des colonnes de l'entrée depuis la rue du Quesnoy.

06

Colonne restaurée recemment.

07

04

Dalle du 1er puits

05

Dalle du 1er puits

10

Dalle du second puits

11

Renseignement sur le second puits.

08

Terril

09

Vestige de la passerelle de mise à terril